Allemagne conte obscène

  • Victor Paskov
22€ TTC

14*20 cm, 350 p.

ISBN: 978-2-490501-27-4

Autres parutions

Traduction et postface de Marie Vrinat-Nikolov

Quand on est jeune, intrépide et insolent comme notre héros, quel avenir a-t-on dans la grisaille de la Bulgarie soviétique ? Aucun. Viktor le sait et fuit, avec joie, rejoindre son père en Allemagne de l’Est où il espère pouvoir vivre libre. Vite, il déchante : cette terre aussi est un enfer où dégringole son père. Mais Viktor a deux atouts – sa fougue et le rock’n’roll – avec lesquels il va bousculer ceux qui voulaient le dompter.

Comme ce roman conte les conditions des exilés fuyant l'oppression du régime soviétique, on pourrait s'attendre à un récit larmoyant sur des vies peu amènes. L'auteur fait strictement l'inverse. En une succession de vignettes terribles et drôles, Allemagne, conte obscène propulse le lecteur à la recherche de la liberté avec la meilleure des armes contre les coups du sort : l'humour.

Né à Sofia, Victor Paskov (1944-2009) a été diplômé du conservatoire de Leipzig, membre de plusieurs groupes de jazz et critique musical. C'est au mitan de sa vie qu'il se tourne vers l'écriture : il a notamment publié Ballade pour Georg Henig. Il est considéré comme l'une des voix essentielles de la littérature bulgare contemporaine.

Quelle découverte ! La désillusion des exilés du bloc communiste a été rarement racontée avec cette force, cette originalité dans la forme et cet humour rageur. De l'art de rendre le désenchantement euphorisant !

Jean-Jacques, Librairie Page à Page, Auch

Allemagne, conte obscène est bien un récit rock’n’roll dans le strict sens du terme : son rythme, sa gouaille, ses gros riffs servent l’histoire d’une quête de liberté à 19 ans, à l’Est de l’Europe.

Monica, Addict culture

Fantasmagorique, frénétique, électrique ! Paskov fait feu de tout bois dans un roman d'une modernité saisissante. À découvrir d'urgence !

Julien, L'esprit livre, Lyon

L'histoire déjantée de musiciens émigrés à Dresde en pleine guerre froide. C'est désespéré et joyeux !

Daniel, Librairie Quartier Latin, Saint-Étienne