Basées à Marseille, les éditions du typhon rassemblent des œuvres de fiction traversées par des souffles puissants.

Ces textes d’auteurs européens et d’ailleurs nourrissent deux collections :

– Un volet de traductions inédites, de rééditions et de premiers romans intitulé « Après la tempête ».
– Suivi d’une collection d’histoires de fantômes « Les hallucinés ».

Ce qui lie ces collections est une volonté de faire dialoguer le présent et le passé autour d’une interrogation qui hante le monde :
que faire des spectres ? Car seule la littérature, par l’écriture, sait accueillir ces peurs nourries par notre propension à les refouler.
Le volet « Après la tempête » entend proposer des auteurs qui, bien qu’éloignés dans le temps et l’espace, se retrouvent à être habités par une ambition commune : sonder les êtres après des périodes de conflits.

Notre seconde collection « Les hallucinés » présente, sur un mode métaphorique, ceux que le monde refuse et qui viennent alors franchir la barrière des songes. Les fantômes, les apparitions des mondes gothiques, sont ces « sans-parts », ces oubliés qui contraignent,
en apparaissant, à penser ce qui disparaît. Ces textes rappellent ainsi l’impermanence du monde.

Le projet de nos éditions se situe donc là : proposer des textes, des auteurs du passé et d’aujourd’hui qui font vivre mille vies en une.
Par la guerre sourde menée aux mots, ces œuvres ont la capacité d’ouvrir le réel, de décloisonner les discours imposés par les doctes, de réveiller les sources du désir – de la mélancolie à la joie –, que l’esprit de sérieux, que l’idéologie, que la tentation du repli avaient asséchées. Les éditions du typhon s’attachent ainsi à une littérature qui part du conflit pour tendre lucidement et passionnément
vers la vie.