Billy le menteur

  • Keith Waterhouse
17€ 2019 - 14 x 20 cm et rabats latéraux de 9 cm - 248 pages ISBN: 978-2-490501-01-4

Autres parutions

Traduction de l’anglais (Angleterre) de Jacqueline Le Begnec, révisée par l’éditeur

Pour s’évader de sa morne existence, Billy Fisher s’invente un monde imaginaire, ne prend rien au sérieux, frise le scandaleux, ment à ses copines, raconte qu’il va partir à Londres travailler pour un célèbre humoriste…
Employé dans une entreprise de pompes funèbres, il rêve continuellement d’être ailleurs et s’empêtre dans des mensonges de plus en plus compliqués à gérer. Il lui suffit d’une journée dans cette petite ville du nord de l’Angleterre pour voir son monde vaciller.

Roman comique traversé par des questionnements profonds, Billy le menteur est une figure culte de la culture populaire en Angleterre. Il a notamment été adapté au théâtre, à la télévision et au cinéma en 1963 par John Schlesinger avec Tom Courtenay et Julie Christie.

Keith Waterhouse (1929-2009) est né dans une famille de la classe ouvrière à Leeds. Écrivain, journaliste et scénariste, il fut élu à la Royal Society of Literature en 1991, l’équivalent de l’Académie française. Il a publié une vingtaine de romans et écrit de nombreux scénarios pour la télévision et le cinéma.

"Livres cultisme ! Les éditions du typhon nous font redécouvrir ce texte fondamental… On adore !"

Lucie Leroy, Librairie Mollat, Bordeaux

"En faisant la chronique d'une seule et simple journée, l'écriture ne cesse de bondir jusqu'au coeur vivant et inquiet d'une jeunesse étranglée."

Florence Maillard, Les Cahiers du cinéma

"Un roman pré-punk entre Brautigan et Orwell."

Paco Vallat, Librairie Terre de Livres, Lyon

"Mais quel sacré personnage : facétieux à souhaits, absolument déraisonnable et profondément touchant !"

Philippe Guazzo, Librairie Le comptoir des mots, Paris

"Entre les pompes funèbres où il travaille à en faire le moins possible, les one-man show désastreux qu'ils présente fièrement sur la scène du Roxy, les amourettes impudentes et voyageuses dont il se fait le héros maladroit, et la situation familiale aussi électrique que dévastatrice : un livre méchamment drôle !"

Fabien Bernier, Decitre, Grenoble

"À l'humour se mêle ainsi une musique douce et amère parée de désespoir."

Maryvonne Colombani, Zibeline

"Une adolescence en Grande-Bretagne, entre Brautigan (pour la drôle d'imagination) et John Fante (pour la fureur de vivre)."

Simon Gémon, Librairie du Canal, Paris

"L’humour n’est qu’un moyen de se protéger et de ne pas avoir à affronter ses souffrances ou à les tenir à distance le plus longtemps possible. Jusqu’à ce qu’il devienne nécessaire d’y faire face."

Yann Suty, La Cause littéraire

"À la fois comique et profond au coeur d’une Angleterre furibonde, les contradictions et situations totalement inextricables dans lesquelles Billy se voit tomber sont magistralement installées"

Antonio Del Potro, Blog Serial Lecteur Nyctalope